Category Archives: contenus

steve-jobs

Les secrets d’une présentation powerpoint réussie

Réaliser une présentation powerpoint pour son manager, pour une conférence ou pour un client, répond à des codes. Mais je m’en fous. Alors voici mes conseils pour une présentation powerpoint réussie :

Salut les campeurs et hauts les coeurs.
Ceux qui ne connaissent pas cette phrase, vous pouvez aller lire le blog de… Jean-François Copé tiens !
Les autres vous avez déjà un rictus sur la face, je le sens. Car oui, les fans de Bill Murray sont un club d’amis au sens de l’humour british et potache, hérité des monthy pythons. Donc, mettre dans vos slides, une photos de Bill Murray, c’est vous assurer la sympathie d’une partie de votre audience. Ceux qui ne sourient pas en le voyant cf blog de JFC.

- Cute, cute, cute…
Si les bébés et les petits chats marchent si bien sur internet, c’est parce qu’ils touchent tout le monde. Alors mettez-en dans vos présentations, une seule bonne image suffit, pas besoin d’une cuteness overload. (j’adore les anglicismes imprononçables)

- Une fille à (presque) poil
ça fait toujours plaisir, et n’oubliez pas qu’un mec baraqué façon coke light ça marche bien aussi, si possible, placez les deux.

- De la violence gratuite
Si le sexe, les petits chats, Bill Murray et la violence gratuite n’existaient pas, Tumblr n’aurait aucun succès, surfez sur la vague, le mieux est un combat clairement inégal, mais sans trop de sang.

- Du gros cube
De la cylindrée, ça envoie du rêve, une grosse voiture, une grosse moto, un gros motard, ça illustre bien le propos quel qu’il soit…

- Une image du film Clerks
Si les fans de Bill Murray sont un club très ouverts, les fans de Clerks, sont peu nombreux, vous allez vous faire de nouveaux amis, c’est garanti.

- Une infographie
Dans le marketing on aime bien les infographies, simples, claires qui servent à rien, alors qu’il y en a de tellement compliquées, floues, tordues qui servent aussi à rien. Moi je préfère un dessin de Calvin&Hobbes

- Ecrivez gros
Les gens ne lisent pas des tartines de texte, alors écrivez en gros et gras ce que vous voulez qu’ils lisent absolument.

- Evitez les banques d’images
Si vous saviez combien de fois je croise la même image piquée et repiquée (souvent pas payée), pour illustrer “l’engagement” (l’homme et la femme assis  à table dont les mains se frôlent…)

- Collez un superhéros
Si vous n’avez pas fait mouche avec Bill ou Clerks, un bon vieux IronMan ça illustre bien le propos…

- Un col roulé noir
ça fait la référence au boss des keynote, ça tient chaud, on voit pas les auréoles de transpiration, ça amincit, et même l’été ça donne l’air cool… enfin quand on est Steve…

- Un hastag
ça vous aidera à vous sentir supérieur pour ceux qui se demandent pourquoi vous avez mis un dièse.

Bon voilà mes secrets, à prendre au degré qu’il convient selon le conseil !

 

storytelling1

Ce n’est pas l’histoire qui compte mais la façon de la raconter

On l’a dit, les réseaux sociaux ont mis en avant le storytelling, l’art développé par les marques de raconter une histoire, plutôt que de s’en tenir à présenter les bénéfices produits, mais l’histoire racontée compte-t-elle beaucoup dans le contenu final ?

C’est l’histoire d’un homme qui pour conquérir une femme lui ment. Il la séduit, elle découvre plus tard la supercherie, le quitte mais l’amour est plus fort que tout et ils finissent ensemble. C’est l’histoire d’un ancien de l’armée qui doit transporter un paquet ou une personne, mais des méchants veulent récupérer sa livraison. C’est l’histoire d’un amour impossible entre 2 êtres mais à la fin l’amour triomphe.

Ces histoires vous disent quelque chose ? Normal. Vous avez vu des dizaines de films, pièces ou livres avec cette histoire. Alors quand on fait du contenu pour internet qu’est-ce qui compte ?

Le contenu.C’est l’histoire, il faut une bonne histoire, une histoire qui  déclenche un sentiment, le rire, l’empathie, la projection, l’étonnement. Mais si l’histoire est déjà vue, il faut d’autres critères.

Le casting
Prenez une histoire, il faut quelqu’un pour l’incarner, là le casting intervient, un mec vraiment drôle, une fille très sexy, quelqu’un de connu qui incarne le personnage. Le casting est une des clef de la réussite de votre contenu.

Une fois ceci réglé, il faut faire voir votre contenu pour qu’il existe, votre page Facebook et vos milliers de fans, votre compte twitter ou instagram, et pour être sûr qu’il dépasse vos attentes, il faut le soutenir avec de la publicité, avec des leviers aussi simples que les publications sponsorisées de Facebook par exemple.

iwatch_holographic_display_concept

La guerre watch vs glasses aura-t-elle lieu ?

Cela fait des années que nos écrans changent, petits monochromes, grands, avec de plus en plus de couleurs, rétina, ça y’est l’homme (et la femme) moderne a le nez rivé sur son portable. Pourtant les google glasses ou des montres connectés font leur apparition, signe que l’ère du nez sur l’écran touche à sa fin.

Montre par Apple, lunettes par Google, il semblerait que la tendance soit à décoller son nez de son portable, et ceci pour de nombreux bénéfices, dont un : avoir l’information tout le temps sous le regard.
Le nouvel enjeu du proche futur est tombé, accéder en permanence à l’information qui nous intéresse, en gardant les mains libres, et sans devoir sortir un appareil de sa poche ou de son sac.
Lecture permanente avec les google glasses, qui affiche sur les verres des lunettes, des informations en temps réel. Ou alors déport de l’écran du mobile sur le poignet par des montres connectées.

Le contenu va donc subir à nouveau sa mutation, pour devenir mobile et “plus que mobile”, comment penser un texte, une image ou une vidéo quand on ne se réfère pas à un écran traditionnel ? Quelle longueur, quel format, comment va se comporter l’oeil, ce sont de nouveau horizons et donc de nouvelles façon de concevoir, produire et diffuser auxquelles il va falloir s’adapater.

Des micros contenus ? Une vidéo “juste le temps d’un ascenseur”, façon Vine en 6 secondes ?
Des contenus découpés pour être vus par morceaux “quand on a 5 minutes à tuer” ?

L’internet commence à perdre sa mémoire, avec des services qui ne stockent plus les discussions, qui se perdent en tag et en hashtag, il va falloir être encore plus percutant pour bénéficier de recommandations toujours plus fortes, et surtout avoir des fans actifs et c’est leur nombre et leur engagement qui va être décisif.

Regarder son poignet sans cesse, ou se laisser absorber par ses lunettes, en tout cas ce qui est sûr c’est l’écran du portable et donc la forme de nos portables pourraient à nouveaux subir une mutation.