En 2012 je fais ce que je veux !

Quelle année, encore ! Et comme elle touche à sa fin (du monde), un petit post pour faire le bilan, purement subjectif, pardon si j’en oublie.

En 2012, j’ai cassé plus que casque d’Iphone que les années précédentes, j’ai acheté un ipad et un iphone et je commence à me lasser du manque d’innovation de la pomme, par rapport au trou qu’elle laisse dans mon portefeuille. Etre fan, ce n’est pas être con, et j’ai le sentiment que je ne suis pas le seul à avoir cette impression, que chez les concurrents on se sort les doigts pour être vraiment révolutionnaire.

En 2012 j’ai crowdfundé, et je pense que je vais recevoir la plupart de mes achats en 2013… le crowdfunding, ça déchire, mais c’est lent. C’est tellement lent que le temps que je reçoive ma “Bobine” (nom de la bête), qui est un cable rigide pour iPhone, on était passé à l’iPhone et sa nouvelle connectique. Monde de merde (George Abitbol)

En 2012 j’ai fait 2 ou 3 sites internet à coté de mon travail. Notamment celui de mon club de Kun Khmer, l’ancêtre Cambodgien de la boxe pied poing et celui du Borei Bokator Kampot un centre de Bokator (l’art martial ancestral cambodgien) à vocation humanitaire. Dans ce registre “boxe”, j’ai aussi participé à ma première compétition, grosse préparation physique et mentale pour en prendre plein le pif, je ferais mieux en 2013.

Transition toute trouvée, j’ai également suivi, mes “maîtres” dans leurs combats en classe B, vibrant à leurs cotés, et franchement, ce n’est pas toujours plus facile d’être au bord du ring avec l’appareil photo quand on voit des gens qu’on aime, prendre des coups. Photo et boxe, nous avons initié un nouveau projet en réalisant la moitié d’un livre sur les techniques de Bokator, car le sport est peu documenté. J’ai plié mon D7000, l’autre moitié sera donc en 2013.

En 2012 j’ai ri. Notamment à l’excellent spectacle de Yonathan

En 2012, j’ai halluciné sur les courts métrages de mes amis du sud est asiatique, cette jeune génération promet par son ambition et son envie de changer leur pays et leur vie.

En 2012 j’ai monté une boite avec mon ancien patron et copain depuis des années, une aventure folle dans le domaine des objets communicants qui démarre avec le proto baptisé Oscar

En 2012 nous avons fait quelques belles opérations avec mes clients préférés (ils se reconnaitront, je ne bosse plus qu’avec eux) et encore quelques super déplacement qui donnent envie de s’établir ailleurs.

En 2012 je me suis lancé en parallèle dans une autre aventure, complètement folle avec un ami de longue date, un artiste à mon sens et un de mes préférés, sur une marque : Le Barbu. Une marque décalée, urbaine/street mais pas “banlieue”, une marque “unusual” dont les premiers résultats de vente sont très encourageant, attention ça va être la marque à suivre sur le web en 2013 avec une stratégie de lancement et de communication originale, grandement basée sur Instagram.

En 2012, c’était l’aventure, et pour 2013 le meilleur reste à venir ! Bonnes fêtes à tous :)

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>