Opodo truque-t-il ses enchères sur Facebook ?

“Pour tes vacances  y’a des enchères sur Fayssebouc pour partir à l’Ile Maurice”, me dit ma mère l’autre jour. Je me rends alors sur le site d’Opodo, suit un lien qui me ramène à leur page Facebook, deviens fan, attends le lendemain 16 et là stupeur tremblement et stupéfaction stupéfaite.

Les enchères, c’est un peu comme le black jack, on joue tous contre la banque, et comme à toutes les tables de black jack, on trouve son lot de con dans les enchères.

Les enchères d’Opodo durent 30 minutes, le voyage à “Momo”, c’est entre 1800 et 3600€ selon la prériode, du coup j’aimerais bien savoir à combien il va partir. Je me connecte.

1€, 2€, 3€, 500€. Attendez. 500€ ? ah bah le voila mon con ! si à la fin des 30 minutes on est à 12,50€, le voyage part à ce prix là. mais mon con il met tout de suite 500€ pour se débarrasser des voyeurs. Ok. 600. 900.1600.1800. En 5 coups ? en moins de 4 minutes on est passé de 1€ à 1800€ ? y’a des dingues. La suite est encore plus dingues, là on s’envole et on arrive à 3000€ qui sera le prix de vente final de voyage.

Ok, il peut y avoir des cons. Ok il peut y avoir des gens qui n’ont rien compris. Mais là… c’est louche. Quelques éléments me mettent la puce à l’oreille quand même…

Le vainqueur des enchères de la semaine passée a enchérit à 1900€. OK, il peut avoir un budget vacances de 4k€, ne dénigrons pas les riches.
La plupart des profils participants n’avaient pas de photo, ou un profil de moins de 30 jours, max 2 pages likées dont la page Opodo. Ok, des voyages dégriffés ça fait des nouveaux inscrits sur Facebook. Nouveaux inscrits qui ne font que venir faire mumuse avec les enchères. Nouveaux inscrits qui n’ont aucune trace dans google. ok, pourquoi pas.
La gagnante de cette semaine déclare avoir fait une excellente affaire…

Opodo aurait-il peur de perdre de l’argent ? non c’est stupide, 3000€ pour une entreprise de cette taille, c’est un grain de sable sur une longue plage de sable fin.

Opodo ne voudrait pas qu’on deserte son site au profit de trop bonnes affaires sur Facebook. Hum… mieux.. con, mais mieux. Bah oui, on ne joue pas ses vacances aux enchères, et parler de phagocyter un produit est surement exagéré et vu les volumes d’Opodo pas de risque que Facebook les desserve.

Alors c’est quoi ce bordel ?! bonne question, ce qui est sûr c’est que le voyagiste n’aurait aucun intérêt à truquer ses enchères, pas vrai et au contraire à communiquer sur ce nouveau service et quel meilleur titre pour un communiqué de presse que : “Avec les enchères Opodo sur Facebook un couple part à l’Ile Maurice pour 12,5€ !”, pas vrai ?

MAJ : publication d’un message d’Opodo sur Facebook, le séjour est remis en jeu suite à des “perturbateurs”. Le truc c’est que quel perturbateur à intéret à faire monter les enchères de la sorte ? COncurrent ou interne ? on ne le saura peut-être jamais, en tout cas bonne gestion du voyagiste !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>