Tag Archives: community management facebook

fliike-compteur-fans-facebook-1

J’ai plus d’amis que de fans, bien démarrer sur Facebook

Je conseille différentes marques, connues, peu connues, très très connues. Il m’arrive souvent d’avoir en “amis” facebook mes clients. Et j’ai parfois fait un constat intéressant, mon client, comprenez mon interlocuteur, avait plus d’amis qu’il ne comptait de fans sur la page dédiée à sa marque. Alors oui, je sais c’est le taux d’engagement qui compte, c’est à dire les gens qui interagissent avec votre page,la qualité prime sur la quantité, mais là on parle bien de quantité !

Vous allez me dire, que c’est normal, que tous les amis de mon interlocuteur ne sont pas forcément intéressé par sa vie professionnelle. C’est vrai. Je vous dirai même, que si 10% de ses amis sont fans de son activité professionnelle c’est déjà énorme.
On a des amis qui s’intéresse à notre vie, la vraie, celle avec une famille, des vacances, des enfants, des loisirs. On a des fans qui s’intéressent au produit ou au service qu’on propose. Deux communautés différents qui souhaitent obtenir des informations différentes.

Mais si vous êtes capable d’avoir 200 amis ou 1000 amis intéressés (ou soit disant intéressés) par votre vie, vous devriez pouvoir fédérer au moins autant de fans sur l’ensemble de la population française ( ou mondiale !).

Si ce n’est pas le cas, il y a deux possibilités, soit votre produit/service n’intéresse personne et dans ce cas, il faut le remettre en question, soit votre communication et votre acquisition de fans n’est pas bonne. Et dans ce second cas, il faut agir ! Vous n’avez pas forcément besoin d’une agence, de millions d’euros, ni même d’un consultant, le web fourmille de bons conseils pour avoir les bonnes bases et vous débrouiller par vous même. Et si vous ne savez pas par où commencer, une agence ou un consultant vous aideront à démarrer, ou même vous accompagner dans la durée.

Voici donc pour commencer quelques articles qui reprennent les bases :

http://www.b2w.fr/1103-20-conseils-pour-votre-page-facebook-dentreprise.html
http://dianebourque.com/2010/07/12/10-conseils-pour-creer-une-page-facebook-pour-votre-entreprise/
http://blog.pikock.com/conseils-pour-animer-votre-page-facebook.html
Pour aller plus loin : http://www.emarketinglicious.fr/social-media/9-conseils-optimiser-page-facebook-graph-search

Le Community Manager est-il déjà mort ?

L’arrivée des réseaux sociaux dans les entreprises, a crée de nouveaux besoins, de nouveaux modes de communication et avec eux de nouveaux experts. Oui, Mark a crée des emplois, il a même poussé le monde a en crée de nouveaux. Out, le webmaster barbu, bienvenue au community manager, charmant, corporate, lisse. Mais comme Facebook peut créer des nouveaux postes, il peut aussi les faire disparaître.

C’est la théorie en vogue en ce moment, si Facebook arrête de capitaliser sur les Pages Fans, si Facebook pour pousser à l’interaction choisissait la voix du ludique à la place de la conversation ?

En changeant son bouton like, en le faisant disparaître peu à peu, en arrêtant la course aux fans au profit d’une course à l’interaction, en arrêtant d’importer automatique du RSS dans les notes, tous ces détails anodins, militent pourtant pour une autre forme de community management. La qualité à la place de la quantité, l’interaction, le partage à la place de la discussion car avouons-le, Facebook n’a jamais été un outil optimum pour « discuter ». Preuve en est qu’en général les commentaires d’un post répondent au post et rarement à un autre commentaire, sauf au sein de communauté de gens qui se connaissent. Car c’est là tout le « truc », je ne veux pas discuter et connaître l’avis des autres si je ne les connais pas, je veux être entendu par la marque.

Et si Facebook se tournait vers les applications ? Animer une page c’est un travail de tous les instants, créer une application et la faire connaître par le système de pub de Facebook est une autre forme de travail. Pas de discussion, de la compétition, car si je m’en fous des autres, je suis intéressé de les battre. Les blogs, twitter, facebook, c’est juste une histoire d’égo, de personal branling, alors finalement montrer qu’on est le meilleur, le plus intelligent, c’est peut-être la corde la plus commune aux utilisateurs des réseaux sociaux.

Et si Facebook se tournait vers les applis, que deviendraient les community manager ? Des chefs de projet web ? ce n’est pas ce qu’ils ont toujours été ?