Tag Archives: contenus

iwatch_holographic_display_concept

La guerre watch vs glasses aura-t-elle lieu ?

Cela fait des années que nos écrans changent, petits monochromes, grands, avec de plus en plus de couleurs, rétina, ça y’est l’homme (et la femme) moderne a le nez rivé sur son portable. Pourtant les google glasses ou des montres connectés font leur apparition, signe que l’ère du nez sur l’écran touche à sa fin.

Montre par Apple, lunettes par Google, il semblerait que la tendance soit à décoller son nez de son portable, et ceci pour de nombreux bénéfices, dont un : avoir l’information tout le temps sous le regard.
Le nouvel enjeu du proche futur est tombé, accéder en permanence à l’information qui nous intéresse, en gardant les mains libres, et sans devoir sortir un appareil de sa poche ou de son sac.
Lecture permanente avec les google glasses, qui affiche sur les verres des lunettes, des informations en temps réel. Ou alors déport de l’écran du mobile sur le poignet par des montres connectées.

Le contenu va donc subir à nouveau sa mutation, pour devenir mobile et “plus que mobile”, comment penser un texte, une image ou une vidéo quand on ne se réfère pas à un écran traditionnel ? Quelle longueur, quel format, comment va se comporter l’oeil, ce sont de nouveau horizons et donc de nouvelles façon de concevoir, produire et diffuser auxquelles il va falloir s’adapater.

Des micros contenus ? Une vidéo “juste le temps d’un ascenseur”, façon Vine en 6 secondes ?
Des contenus découpés pour être vus par morceaux “quand on a 5 minutes à tuer” ?

L’internet commence à perdre sa mémoire, avec des services qui ne stockent plus les discussions, qui se perdent en tag et en hashtag, il va falloir être encore plus percutant pour bénéficier de recommandations toujours plus fortes, et surtout avoir des fans actifs et c’est leur nombre et leur engagement qui va être décisif.

Regarder son poignet sans cesse, ou se laisser absorber par ses lunettes, en tout cas ce qui est sûr c’est l’écran du portable et donc la forme de nos portables pourraient à nouveaux subir une mutation.