Tag Archives: medias sociaux

Question de marque : que dois-je faire sur les médias sociaux ?

La question est souvent posée par les clients, et en fonction de leur taille, la réponse peut-être différente. Cette question, on me l’a posée ce matin “que répondre aux marques qui se demandent si elles doivent aller sur les médias sociaux”. D’y aller, et en fonction de leurs ressources, de leur souplesse, d’adapter l’engagement et le discours.

Pour les petits budgets, il faut voir le but de cette présence. Quand on prend le fameux Camion Qui Fume, food truck parisien et ses presque 15000 abonnées, le but de notoriété et donc de finalité de business direct est évident. Et pour eux la réponse s’articule autour du service client, de leur localisation (qui bouge) et surtout de donner l’envie. On est dans la gourmandise, presque compulsive, les réseaux sociaux doivent leur apporter notoriété et envie de consommer et depuis quelques mois, la préférence, puisque la concurrence commence à faire rage. C’est un levier, qui est relativement gratuit, mais qui peut être long dans sa mise en place, mais qui au final permet un contact permanent avec le client et les avantages que cela induit.

Pour les budgets supérieurs, se pose toujours la question du but, et donc de l’utilité, les médias sociaux sont un levier, dan un panel de levier, il faut savoir les gérer, être disponible, surfer au bon moment de la bonne façon sur les tendances, et ce n’est pas évident pour tout le monde. Et “un bad buzz est vite arrivé”, qu’il faut mesurer les conséquences de sa présence, les anticiper. Parfois y être et communiquer, est déjà une anticipation car on s’assure le soutien d’une communauté.

Et quand on est une (très) grande marque ? On est obligé d’y être. La stature de la marque, l’impose car ne pas y être, c’est être ringard, comme ne pas avoir de site webil y a quelques années. Les gens ont ce réflexe, de rechercher le site et désormais la page Facebook, (et un compte Twitter ou instagram) de leurs marques préférées. Même l’application mobile !
Combient de fois j’ai entendu “ils n’ont même pas de site internet”, “ils n’ont pas de page Facebook”, ou encore “ils n’ont même pas d’application mobile”. Les consommateurs sont en attente de ses points de contacts avec les marques qu’ils aiment. (qu’elle soient locales ou internationales d’ailleurs).
Et du coup combien de fois j’ai entendu depuis 2-3 ans : “Arf, leur site est en flash, je ne peux pas y aller”. Les gens ne blâment pas Apple de ne pas lire le flash, ils reprochent à la marque de ne pas être dans les codes attendus. Ce n’est pas à l’iPhone de lire le flash, c’est aux marques de proposer un site lisible sur un support mobile.
Les consommateurs attendent la présence des marque pour les suivre leur actualité produit, les aimer, (de façon déclarative, mais aussi pour montrer à leur amis qu’ils aiment cette marque et s’en attribuer indirectement une forme de prestige), pour avoir un interlocuteur, les raisons sont multiples. La marque doit donc offrir ce point de contact, mais ce n’est pas qu’un simple point de contact. Car aller sur les médias sociaux, c’est en accepter les règles et les exigences que cela crée comme répondre aux internautes, créer du contenu (pour avoir quelque chose à raconter, et si possible qui se partage) pour servir des buts comme créer de l’engagement et de la préférence pour une seule visée : le business.

Petite, moyenne ou grande marque, il y a un process identique de conception stratégique de la présence :

Savoir qui je suis ?
Quelle est mon ADN ?
Quels sont mes codes ? (et dois-je m’en éloigner/les abandonner)
Pourquoi les gens m’aiment ?
Que puis-je offrire à mes fans/consommateurs sur les réseaux sociaux ?
Sous quelle identité ?
Dans quel but ? (branding, in-store traffic, recrutement, animation de base, collecte…)Quel dimension cela prend-il ? (quels sont mes métrics de succès et de quel ordre sont-ils ?)
Quelle stratégie déployer pour les atteindre ?

On m’a aussi souvent posé une question “mais est-ce fait pour moi ?” Et je répondais par l’exemple de la marque Grohe, (fabricant de robinetterie) et leur opération “Reason To Shower”, une opération en deux volets : d’abord la recherche d’ambassadeurs de marque qui ont reçu gratuitement le dernier pommeau “rain shower” et du coup ont posté leur installation et leur joie de le recevoir (prix magasin 129€ quand même), deuxième volet : poster des photos de “raisons de se doucher”, et là festival d’hommes rentrant du rubgy plein de boue, de bébés après déjeuner ayant le visage couvert de bouillie, chiens mouillés et sales, bref du contenu à fort potentiel de partage et visuellement fort. Alors si Grohe l’a fait, avec un produit comme celui là, “tout le monde peut le faire” et trouver dans son ADN, une stratégie qui leur permettra de déployer un opérationnel sur la durée.

31948_423568541061_8328207_n

oui j’ai participé :)